Accueil >> Nos établissements et services >> Les foyers de vie >> La Ferme Thérapeutique Le Fauron
PDF Imprimer Email

La Ferme Thérapeutique Le Fauron

31390 BOIS -DE-LA-PIERRE

Tél. : 05.61.87.99.31

Fax : 05.61.87.87.40

Directeur : Monsieur Didier SAUVAGET

email : utilisez le formulaire de contact

La ferme thérapeutique

Capacité d'accueil : 40 personnes (femmes et hommes)

Présentation générale de l'établissement

La Ferme thérapeutique Le FAURON est un foyer de vie occupationnel qui accueille des adultes handicapés mentaux présentant des pathologies qui relèvent pour l'essentiel d'un handicap psychique, et qui sont suffisamment stabilisés pour leur permettre d'évoluer vers plus d'autonomie.

Cet établissement situé en milieu rural offre des activités relevant principalement du secteur agricole.

Il se veut un tremplin vers un ailleurs, est ouvert aux échanges avec le milieu environnant afin de faciliter au mieux leur intégration future.

Le projet institutionnel repose sur l'idée que chaque résident peut évoluer, chaque résident a accès à la communication et possède des potentialités non exploitées. Chaque résident a droit à une prise en charge spécifique et au respect de sa différence.

La capacité d'accueil est de 40 résidents, hébergés tout au long de l'année dans trois types de structures : un internat classique avec chambres individuelles, un appartement communautaire de quatre chambres dénommé "la villa" et trois studios.

Cet établissement a ouvert le 10 juillet 1983. Il était alors géré par 1’association Le Fauron, d'où son nom, qui a fusionné en 2006 avec l'Association Les Jeunes Handicapés (AJH).

Situation géographique et accès

L'établissement se situe dans la Haute-Garonne, à 40 kms au sud de Toulouse en direction de Tarbes. Il est accessible soit par l'autoroute A64, soit par le réseau SNCF, gare de Carbonne située à 8 kms.

Les prestations

L'internat classique avec chambres individuelles

Cet accueil comporte

  • 33 chambres avec douches individuelles et possibilité pour le résident d'avoir son mobilier. Il possède une clé personnelle de sa chambre et est responsable de l'entretien de cette dernière ;
  • une chambre pour les candidats à l'entrée dans l'établissements qui viennent passer une semaine dans l'institution ;
  • une chambre pour les visiteurs.

L'appartement communautaire de quatre chambres dénommé "la villa"

La villa peut héberger 4 résidents dans des chambres individuelles (salle de bains commune), petit déjeuner pris sur place, les autres repas étant collectifs.

Les trois studios

Pour 3 résidents parmi les plus autonomes dans lesquels ils prennent leurs repas du soir et desweek-end (budget fourni par l'établissement).

Les services assurés au sein de l'établissement

La restauration

Les repas sont pris le midi en petits groupes avec les moniteurs d'atelier dans différents lieux de l'établissement, le soir et les week-ends en commun dans la salle à manger. Les repas sont livrés par la cuisine centrale de l'association.

Des régimes peuvent être aménagés sur prescription médicale.

L'entretien du linge

L'entretien du linge est assuré par la laverie de l'établissement. Les draps et le nécessaire literie sont fournis ainsi que les vêtements utilisés sur les ateliers. Par contre il est demandé aux résidents dans une recherche d'autonomisation d'assurer l'entretien de leur linge de corps. Un lave-linge est à leur disposition.

Les transports

Chaque résident en fonction de son degré d'autonomie peut utiliser des moyens de transports personnels sous condition de respecter les consignes en matière de sécurité ainsi que les horaires de sorties prévues.

Sinon le transport s'effectue avec les véhicules qui sont à disposition des animateurs pour accompagner les résidents pour les courses diverses, achats de vêtements, pour les sorties des loisirs organisés les week-ends, pour les accompagnements à la gare, les consultations médicales, etc.

Les ateliers ergothérapeutiques de la Ferme

Au nombre de six, ils sont sous la responsabilité des moniteurs d'ateliers, qui interviennent tous les jours de la semaine de 9 heures du matin à 16 heures, excepté le vendredi où les ateliers se finissent à 12 heures. Le repas de midi est pris en commun au niveau de chaque atelier.

  1. L'atelier agriculture et ferronnerie
  2. L'atelier élevage et le verger
  3. L'atelier horticulture et pépinière
  4. L'atelier espaces verts
  5. L'atelier jardin-maraîchage
  6. L'atelier entretien-ménage (ouvert en 2008)

Tous ces ateliers ont pour objectif d'aider le résident à développer ses capacités dans l'apprentissage de gestes adaptés, d'évaluer ses potentialités et lui faire prendre conscience de la réalité du monde du travail avec ses exigences.

Les ateliers éducatifs

Ils sont sous la responsabilité des animateurs d'internat sur des temps qui leur sont proposés et peuvent donc se juxtaposer avec les temps d'atelier de la ferme.

  1. Informatique - vidéo
  2. Jeux multimédias
  3. Atelier cuisine
  4. Atelier lecture - écriture
  5. Théâtre
  6. Chorale
    Tous ces ateliers ont pour objectif la réadaptation sociale, en favorisant les échanges et la confrontation avec l'autre, dans des compétences propres à chacun.
  7. L'atelier "citoyenneté trivial poursuite" vise à travailler la relation aux autres ainsi que l'ouverture au monde
  8. L'atelier mémoire cherche à donner au résident des stratégies pour être plus efficace dans la gestion de sa vie quotidienne dans un échange et en partage avec le groupe.
  9. et aussi histoires, chant, jeux divers, etc.

Le service de soins médical et paramédical

Les infirmières préparent et contrôlent la prise des traitements, organisent et assurent les rendez-vous médicaux avec les médecins spécialistes de l'extérieur et gèrent les soins quotidiens.

Elles agissent sous la responsabilité du médecin psychiatre de l'institution qui intervient dans l'établissement une fois par semaine et font appel en cas d'urgence au médecin généraliste conventionné de Carbonne pour tous les soins ne relevant pas du domaine psychiatrique.

Le respect de la prise du traitement est une des conditions nécessaires au maintien de la prise en charge du résident par l'établissement. Le libre choix d'un suivi par des médecins autres que ceux déterminés par l'institution est possible.

  • Les aides-soignantes assistent les infirmières en dispensant les soins d'hygiène et de confort au quotidien.
  • Le psychiatre assure le suivi psychiatrique, les hospitalisations lorsqu'elles s'avèrent nécessaires et participe aux décisions d'entrée et de sortie du résident de l'établissement.
  • Le suivi psychologique est assuré par la psychologue de l'établissement sous forme d'entretiens réguliers décidés d'un commun accord avec le résident ou convenus avec l'équipe éducative lors des bilans.

Les loisirs, le sport

L'atelier sport a pour objectif de stimuler les capacités sensorielles, la mobilité et l'aisance corporelle, et de développer le sens de l'effort partagé avec les jeux collectifs.

  1. Ping-pong
  2. Foot-ball
  3. Rugby
  4. Pétanque
  5. vélo
  6. Randonnée
  7. Equitation

Les loisirs, les vacances, les manifestations festives : foyer-bar, salle de jeux, spectacles de la chorale, décorations de Noël, soirées festives, concours d'épouvantail, etc.

Les projets pour les résidents

La parole du résident

  • Participation au Conseil de la Vie Sociale
  • Club socioculturel
  • Réunion de tous les résidents un soir par semaine sur le fonctionnement de l'établissement
  • Groupes de paroles organisés avec les animateurs sur des thèmes précis
  • Participation aux bilans éducatifs tous les six mois.

Le contact et les rencontres avec l'environnement extérieur sont favorisés :
MJC, Radio Galaxie, CLAE, bibliothèque de Carbonne...

Le projet individuel

Le projet de vie du résident est la raison d'être du Foyer de vie Le Fauron.
Le dossier individuel de prise en charge fait l'objet d'une élaboration régulière, au moins deux fois par an entre le résident et les membres de l'équipe éducative, sur des objectifs à atteindre visant à faciliter au mieux son adaptation et son intégration dans le groupe, lui apporter l'aide nécessaire pour favoriser son autonomie personnelle, et éventuellement construire un projet de réinsertion socioprofessionnelle.

La participation du résident est constamment recherchée non seulement au travers des différentes activités dites obligatoires mais aussi au travers du fonctionnement de l'institution dans son ensemble.

Des rencontres peuvent être organisés avec les familles ou leurs représentants soit au cours de festivités annuelles, soit par l'intermédiaire du Conseil de la Vie Sociale, soit sur rendez-vous avec les référents animateurs et/ou la direction.

Les modalités administratives

Les modalités d'admission

L'admission repose sur la volonté et la libre adhésion de la personne accueillie aux conditions définies dans le contrat de séjour.

La personne doit être âgée de 20 ans, être orientée par la Maison du Handicap et bénéficier d'une prise en charge
aide sociale.

L'admission est prononcée par le directeur de l'établissement et se déroule en quatre temps :

  1. Examen du dossier administratif, social, éducatif et médical.
  2. Visite et entretien avec le directeur ou le responsable éducatif et le médecin psychiatre. Si l'entretien s'avère concluant le candidat doit envoyer un courrier pour demander à faire une semaine de stage d'observation.
  3. La semaine d'observation (week-end compris, hébergement en chambre de visite, semaine non facturée) avec participation aux différents ateliers, et entretiens avec le psychiatre et la psychologue de l'établissement.
  4. Après consultation des différents intervenants, le directeur prend la décision de l'admission.

Pour pouvoir être admis dans le foyer de vie Le Fauron le candidat doit être en possession de l'avis favorable d'orientation de la MDPH, être bénéficiaire de l'AAH (allocation d'adultes handicapés) et avoir déposé un dossier d'aide sociale auprès de la mairie de son domicile dont il doit fournir un accusé de réception de dépôt.

Le départ de l'établissement

Le départ du résident peut correspondre soit à une nouvelle orientation décidée dans le cadre du projet individuel, soit à une décision de chacune des parties, résident ou direction conformément aux respects de l'article 7 du contrat de séjour.

La facturation

L'établissement bénéficie d'une convention avec le Conseil Général dont les décisions tarifaires et budgétaires annuelles s'imposent à l'établissement comme au résident.

La participation financière s'évalue à hauteur de 70% des revenus au prorata du nombre de jours de présence sur l'hébergement ou décision autre fixée par le département d'origine.